Aller au contenu principal

Fantastique

Article de la revue
Ariane Gélinas

Entre 1989 et 1997, Jacques Brossard (1933-2010) a fait paraître chez Leméac une fresque échelonnée sur plus de 2500 pages. Les cinq volumes massifs de L’Oiseau de feu témoignent avec éloquence de l’ambition de l’écrivain qui a donné son nom au Grand Prix de la science-fiction et du fantastique québécois à partir de 2008.

Ouvrage critiqué
Jacques Brossard
2016, Alire
Ouvrage critiqué
Jacques Brossard
2016, Alire
Ouvrage critiqué
Jacques Brossard
2016, Alire
Ouvrage critiqué
Jacques Brossard
2016, Alire
Ouvrage critiqué
Jacques Brossard
2016, Alire
Ouvrage critiqué
Geneviève Blouin, Isabelle Lauzon, Carl Rocheleau
2017, Les Six Brumes
Article de la revue
Michel Nareau

Dans Les lois du jour et de la nuit, Emmanuelle Caron lie le fantastique à l’activité la plus brutalement réaliste: la guerre. Toutefois, l’ouvrage fonctionne trop par opposition.

Ouvrage critiqué
Héloïse Côté
2020, Alire
Article web
Ariane Gélinas

Depuis 2004, Héloïse Côté poursuit avec constance et soin une œuvre romanesque entièrement consacrée à la fantasy.

Article de la revue
Thomas Dupont-Buist

Les éditions Alto font généralement preuve de flair lorsqu’il s’agit de dénicher des textes étonnants de la littérature canadienne. Nul besoin de s’étendre ici en circonlocutions policées, Le saint patron des merveilles n’en fait pas partie.

Article de la revue
Virginie Fournier

Si on était rassemble les délires fantasques de Marie et Nathalie, deux héroïnes à l’amitié inébranlable.

Ouvrage critiqué
Axelle Lenoir
2019, Front Froid
Article de la revue
Ariane Gélinas

Qui n’a jamais entendu murmurer, au sujet d’une demeure laissée à l’abandon: «Il s’est passé des affaires bizarres dans cette maison-là. Le monde dit qu’elle porte malheur»?

Ouvrage critiqué
Katia Gagnon
2019, Boréal
Article de la revue
Camille Toffoli

Barbi Markovi propose un récit fantastique qui déjoue les représentations stéréotypées de la sorcellerie moderne et donne à voir une critique impitoyable de la vie urbaine à l’ère néolibérale.

Ouvrage critiqué
Barbi Markovic
2019, Triptyque
Article de la revue
Ariane Gélinas

Curieux choix de réunir en un livre seulement cinq nouvelles (dont l’une de 750 mots) et de qualifier l’ensemble de «recueil», lequel totalise d’ailleurs 121 pages avec d’abondants espaces blancs.

Ouvrage critiqué
Geneviève Blouin
2020, Les Six Brumes
Article de la revue
Ariane Gélinas

Ce n’est pas un hasard si le titre, Chrysanthe, s’apparente au terme «chrysalide». Le roman d’Yves Meynard narre les transformations d’une jeune femme, de l’enfance à la vie adulte.

Ouvrage critiqué
Yves Meynard
2018, Alire
Article de la revue
Ariane Gélinas

L’un des défis du fantastique, cet art subtil, est de décrire le passage du quotidien au surnaturel, la rupture de l’ordre reconnu quand le phénomène investit peu à peu le réel.

Ouvrage critiqué
Simone Chaput
2018, Les éditions du Blé
Article de la revue
François Cloutier

Pour cette série oscillant entre réel et fantastique, et destinée aux adolescents, Geneviève Pettersen s’est adjoint le dessinateur François Vigneault.