Aller au contenu principal

LGBTQ+

Article web
Thomas Dupont-Buist

Si toute chose a une fin, comme le prétend l’adage populaire, il arrive que d’excellentes n’en aient pas. Le onzième volume du cycle Soifs, en plus de s’ajouter au décalogue que l’on croyait clos, a le bon goût d’être, comme ses prédécesseurs, du raffinement des grands crus.

Ouvrage critiqué
Marie-Claire Blais
2020, Boréal
Article de la revue
Nicholas Giguère

La maison d’édition Moult fait œuvre de réparation en rendant à nouveau disponible L’âne de Carpizan, un conte délicieusement obscène et irrévérencieux qui a injustement été écarté de l’histoire littéraire officielle.