Aller au contenu principal

Articles web

Articles web

  • Christian Saint-Pierre
    Mardi 23 juin 2020

    Marie-Claire Marcotte brosse dans Flush le portrait mystérieux d’une poignante famille recomposée, d’un clan de désillusionnés qui ne manquent pourtant pas de ressort, d’êtres en pleine reconquête d’eux-mêmes. 

  • Laurence Perron
    Mardi 23 juin 2020

    L’épidémie de VHS fait reposer avec évidence son titre sur un jeu de mots qui mise sur une connaissance minimale de la crise culturelle et historique ayant frappé l’Occident à la fin des années 1980, et que les journaux et les politiques avaient baptisée l’épidémie de VIH.

  • Camille Toffoli
    Mardi 23 juin 2020

    À mi-chemin entre le reportage, la réflexion essayistique et l’étude culturelle, Pas facile éclaire un angle mort de la libération féministe. 

  • Michel Nareau
    Mardi 23 juin 2020

    Raconter comment une identité s’est construite contre la famille, le legs, et le faire sans acrimonie ni amertume : voilà le défi relevé par Lori Saint-Martin dans Pour qui je me prends.

  • Chloé Savoie-Bernard
    Jeudi 28 mai 2020

    Le premier recueil de Marie St-Hilaire-Tremblay, Noctiluque, montre un bestiaire aussi inquiétant que flamboyant, au sein duquel navigue un sujet poétique qui n’a pas peur de se salir les mains pour arriver à s’étreindre.  

  • Laurence Pelletier
    Jeudi 28 mai 2020

    Avant tout, il y a eu Ayiti : un lieu, un air, un fantasme. Un livre incontournable.

  • Thomas Dupont-Buist
    Jeudi 28 mai 2020

    Si toute chose a une fin, comme le prétend l’adage populaire, il arrive que d’excellentes n’en aient pas. Le onzième volume du cycle Soifs, en plus de s’ajouter au décalogue que l’on croyait clos, a le bon goût d’être, comme ses prédécesseurs, du raffinement des grands crus.

  • Olivier Boisvert
    Jeudi 28 mai 2020

    Nanti d’une posture d’essayiste jugulant les stratégies de condescendance révélées par le sociologue français Pierre Bourdieu, Simon Brousseau adopte une herméneutique passionnée qui permet le déploiement d’une analyse véloce privilégiant des tactiques d’hospitalité.

  • Jade Bérubé
    Jeudi 28 mai 2020

    Elles sont nombreuses, ces poètes, à mettre en mots leur malaise social. Deux nouvelles plumes traduisent la solitude des écrivaines du millénaire.

  • Hugo Beauchemin-Lachapelle
    Jeudi 28 mai 2020

    Pour inaugurer sa collection « Brève », L’Instant même mise sur deux livres, dont celui du poète, romancier et essayiste Guy Ménard, Les larmes de Godzilla, consacré au limerick, genre auquel seront désormais introduits plusieurs lecteurs francophones.