Aller au contenu principal

Marie-Claire Blais

Article de la revue
Thomas Dupont-Buist

Près de trente ans après avoir délaissé les personnages des Nuits de l’Underground (1978) et de L’ange de la solitude (1989), l’indétrônable Marie-Claire Blais ramène sa joyeuse communauté trans pour l’heure des bilans.

Article de la revue
Yvon Paré
Article de la revue
Yvon Paré
Article de la revue
Chantal Guy
Article de la revue
Michel Biron
Article de la revue
LQ

Article tiré du numéro 29, printemps 1983 de Lettres québécoises.

Article de la revue
Jérémy Laniel
Article de la revue
LQ
Article de la revue
Marie-Claire Blais
Article de la revue
Pauline Michel

Marie-Claire Blais, comme Réjean Ducharme, est enveloppée d’une aura énigmatique qui intrigue et attire.

Article de la revue
Marie-Claire Blais