Aller au contenu principal

Intime

Article de la revue
Thomas Dupont-Buist

La mort d’êtres chers nous dévie de nos trajectoires habituelles. En nous dévoyant, elle révèle de nouveaux angles d’où on peut observer le monde. Catherine Mavrikakis, après avoir perdu sa mère, chambarde personnages et intrigues pour nous entraîner sur un versant plus intime de son œuvre.

Article web
François Cloutier

Les écrivain·es dont les ouvrages d’autofiction explorent le thème de la peine d’amour sont légion. Julie Delporte se démarque du lot par son honnêteté.

Article web
Chloé Savoie-Bernard

Le premier recueil de Marie St-Hilaire-Tremblay, Noctiluque, montre un bestiaire aussi inquiétant que flamboyant, au sein duquel navigue un sujet poétique qui n’a pas peur de se salir les mains pour arriver à s’étreindre.  

Ouvrage critiqué
Marie St-Hilaire-Tremblay
2020, Les Herbes rouges
Article de la revue
François Cloutier

Il en aura fallu du temps à Siris pour terminer Vogue la valise. À la lecture de ce magistral album, on comprend pourquoi.

Article de la revue
Stéphanie Roussel
Article de la revue
Jérémy Laniel

Poète consacrée, Martine Audet n’a plus à prouver sa pertinence dans le paysage littéraire québécois. Avec La société des cendres, elle donne à lire un recueil d’une rare qualité.

Ouvrage critiqué
Martine Audet
2019, Le Noroît
Article de la revue
Nicholas Giguère

Homme de théâtre, François Godin récidive avec La rumeur du monde est sans beauté, un recueil de récits poignants.

Ouvrage critiqué
François Godin
2019, Leméac
Article de la revue
Laurence Perron

Le quotidien monotone de Suzanne est bouleversé: Marie-Josée, scénographe de sa connaissance, vient de mettre fin à ses jours. Les interrogations que suscite ce geste se multiplient et constituent la viande de ce roman aussi hypnotique qu’indéchiffrable.

Ouvrage critiqué
Michel Rabagliati
2019, La Pastèque
Ouvrage critiqué
Fernand Durepos
2019, l'Écrou
Article de la revue
Emmanuel Simard

Sophie Jodoin, à partir d’une proposition simple, offre un livre complexe et brillant.

Article de la revue
Rachel Leclerc
Article de la revue
Valérie Lebrun

Je lisais Annemarie Schwarzenbach quand Mère d’invention de Clara Dupuis-Morency est arrivé à ma porte. Entre la vie extraordinaire de la première et la voix admirable de la seconde, un passage vers l’exception a eu lieu.

Article de la revue
François Cloutier

Le réalisateur québécois Xavier Dolan a déjà dit qu’une œuvre artistique découlant de l’infiniment intime peut toucher un vaste public pour autant qu’elle se répercute dans une sensibilité commune à tous les humains.

Ouvrage critiqué
Félix Villeneuve
2018, La Grenouillière
Article de la revue
Jérémy Laniel

Quand fréquenter les lieux aux côtés de la poète ressemble bien plus à une expérience de compréhension qu’à de simples pérégrinations urbaines.

Article de la revue
Sébastien Dulude

Étonnante, fascinante, hypnotisante livraison de poèmes que ceux du Pont Rhodia, premier recueil de Xavière Mackay, qui nous ouvre les yeux sur les imperfections tristes mais curieusement confortables du monde.

Article de la revue
Michel Nareau

Dans ce récit fragmenté, mais porté par une force et une lucidité implacables, l’écrivaine Leanne Betasamosake Simpson inscrit l’intimité des luttes autochtones vécues au quotidien.

Article de la revue
Rachel Leclerc

Cinq livres écrits en vingt-cinq ans, c’est peu ; mais c’est bien assez pour aider à comprendre le drame d’une vie.

Article de la revue
Michel Nareau

Œuvre sur le vieillissement et les deuils qu’il entraîne, Portrait d’un homme sur les décombres rappelle que David Homel maîtrise un art du récit alliant la confession intime et les aléas de l’histoire.

Article de la revue
Nicholas Giguère

Romancier cumulant neuf titres à son actif, dont Port de mer (2014) et Veiller Pascal (2016), parus chez Québec Amérique, Luc Mercure propose, avec Le goût du Goncourt, une œuvre poignante.