Aller au contenu principal

« La radicalité de l’amour »

« La radicalité de l’amour »

Sorte de cartographie du feu, le nouvel essai de Martine Delvaux aborde la peur et l’anxiété face à l’urgence climatique, et convoque tout un monde de possibles porté par l’engagement historique des filles et des femmes.

Essai

Sorte de cartographie du feu, le nouvel essai de Martine Delvaux aborde la peur et l’anxiété face à l’urgence climatique, et convoque tout un monde de possibles porté par l’engagement historique des filles et des femmes.

Auteur·e·s
Individu
Type d'entité
Personne
Fonction
Auteur
Martine Delvaux
Montréal, Héliotrope
2021, 186 p., 22.95 $

Achats et abonnements à Lettres québécoises

Bénéficier de tous les contenus en achetant un numéro ou un abonnement!

Accéder à la boutique

Déja inscrit? Pour se connecter