Sign in / Join

L’Uneq salue le soutien aux artistes du gouvernement québécois

Montréal, le 12 décembre - L'Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ) se réjouit de la décision du ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport de renouveler les licences Copibec pour les écoles primaires et secondaires. Il s'agit d'un geste fort qui souligne l'importance de rétribuer les écrivains et les artistes pour l’utilisation de leurs oeuvres à des fins d’enseignement.

Pour la présidente de l'UNEQ, Danièle Simpson, « cette décision envoie un message très clair que les exceptions pédagogiques prévues dans le projet de loi C-11 dépouillent les créateurs de revenus qui leur sont dus. Le gouvernement québécois a décidé, pour sa part, de continuer à reconnaître l'apport des écrivains à la culture et leur droit à une rémunération juste et équitable. Nous félicitons madame Malavoy pour ce choix courageux. »

Rappelons que la Loi sur le droit d’auteur contient désormais une exception permettant l’utilisation équitable des œuvres pour fins d’éducation, sans définition précise de cette notion. Alors que les ministres de l’Éducation des provinces canadiennes y ont vu un prétexte idéal pour signifier leur intention de cesser de payer pour les reproductions faites dans les écoles primaires et secondaires, la ministre de l’Éducation du Québec a préféré renouveler son soutien aux auteurs et aux éditeurs en attendant que les tribunaux statuent plus clairement sur la portée de cette exception.

Selon une étude de l'Observatoire de la culture et des communications, le revenu médian des écrivains se chiffre à 2 450$.

L’Union des écrivaines et des écrivains québécois est un syndicat professionnel créé en 1977. L’UNEQ regroupe près de 1 400 écrivains : des poètes, des romanciers, des auteurs dramatiques, des essayistes, des auteurs pour jeunes publics, des auteurs d’ouvrages scientifiques et pratiques. L’UNEQ travaille à la promotion et à la diffusion de la littérature québécoise, au Québec, au Canada et à l’étranger, de même qu’à la défense des droits socio-économiques des écrivains.

Source : Union des écrivaines et des écrivains québécois

Réinitialiser le mot de passe

Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.